La Place du Livre

19 décembre 2012

Nouveau manuel vétérinaire pour propriétaires de chevaux de Nancy S. Loving

Dans cet ouvrage de référence, le docteur Nancy S. Loving traite des défis à relever pour garder un cheval en bonne santé à travers une compréhension des structures complexes de son organisme. Ce livre porte aussi sur le traitement des problèmes fréquents liés au cheval. Dorénavant, vous disposerez de conseils précis sur la conduite à tenir selon les pathologies et sur les moments où il devient nécessaire de consulter un ou plusieurs professionnels. Il ne s'agit cependant pas d'un simple manuel vétérinaire. Au-delà d'une description précise des maladies, des outils diagnostiques, des moyens de prévention et des traitement importants, vous trouverez une description des meilleures méthodes pour l'entraînement de votre cheval : le renforcement des sabots et du squelette ; le développement du système musculaire ; le maintien de la santé cardio-vasculaire et respiratoire ; la gestion des problèmes de santé liés au stress des transports et des compétitions ; le système digestif du cheval et les problèmes fréquents liés à une mauvaise dentition, une alimentation incorrecte, une infestation parasitaire ou un stress psychologique. Une étude approfondie des besoins nutritionnels permettant au cheval d'atteindre un poids corporel optimal pour le sport, des conseils pour la vaccination et des moyens de contrôler ses sources d'anxiété vous permettront de monter un cheval au sommet de sa forme. Solutions aux problèmes de santé les plus fréquents ; Identification des maladies infectieuses ; Prise en charge et traitement des boiteries ; Traitement de la douleur ; Évaluation de la condition physique ; Stratégies d'entraînement ; Nutrition et diététique ; Soins préventifs ; Premiers soins et médicaments.

Posté par lou2406 à 16:14 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :


Comportement du chien : Ethologie et applications pratiques de Isabelle Vieira

Mieux comprendre et analyser les comportements du chien domestique à la lumière des connaissances scientifiques les plus récentes, est essentiel pour intégrer intelligemment cet animal à la vie des hommes. C'est ce que tente de démontrer et d'expliciter cet ouvrage en s'appuyant sur les dernières avancées scientifiques en matière d'éthologie canine. Dans une première partie, les modalités de développement du comportement canin sont rappelées, ainsi que les capacités de communication qui font de cette espèce, une espèce sociale toute particulière. La deuxième partie s'intéresse à ce qu'a de spécifique la relation qui s'établit très tôt entre le chien et l'homme, en soulignant les conséquences pratiques qui en découlent. La troisième et dernière partie est constituée de fiches pratiques de recommandations (ou fiches conseil) qui présentent de façon synthétique certaines spécificités du comportement canin ; elles pourront servir au praticien de fiche mémo, mais il pourra aussi, à loisir, les remettre au propriétaire comme fiches conseil. L'auteur met ainsi à la portée du vétérinaire un ensemble de connaissances éthologiques, organisées sous forme d'un manuel pratique. La lecture de cet ouvrage aidera le praticien à appréhender au mieux son rôle de conseil et de prévention dans le cadre des problématiques de comportement chez le chien.

Posté par lou2406 à 16:11 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

18 décembre 2012

Les Trois grands piliers de la franc-maçonnerie : Colonnes et chandeliers dans la tradition maçonnique de René Desaguliers

La notion des " trois grands piliers " est présente dans tous les rites maçonniques. C'est sur eux que repose l'ensemble de l'édifice symbolique. Cependant, ils ne sont pas les mènes selon les rites. Dans le Rite Ecossais, Ancien et Accepté, ces trois piliers sont la Force, la Sagesse, la Beauté. Dans le Rite Français, ces piliers sont le Soleil, la Lune, le Vénérable Maître. Remontant aux sources historiques de la franc-maçonnerie, l'auteur montre comment et pourquoi cette notion des trois grands piliers a été introduite et pourquoi elle n'est pas la même selon les deux grands courants de la franc-maçonnerie. Ainsi explicitée, cette notion fondamentale permet de comprendre la différence, perdurant aujourd'hui. entre les courants " conservateurs"" et " progressistes" de la maçonnerie mondiale.

Posté par lou2406 à 19:22 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

17 décembre 2012

La Poursuite de Clive Cussler

1950 : la carcasse rouillée d'une locomotive à vapeur émerge des profondeurs d'un lac du Montana. A l'intérieur, les restes de trois personnes mortes quarante-quatre ans plus tôt. 1906 : depuis deux ans, l'Ouest américain connaît une vague d'attaques de banques. Le malfaiteur agit seul et assassine de sang-froid tous les témoins avant de disparaître. Incapable de mettre un terme aux agissements du « Boucher », le gouvernement américain fait intervenir le meilleur de ses agents : Isaac Bell, de l'agence de détectives Van Dorn. De l'Arizona au Colorado en passant par San Francisco dévastée par le séisme de 1906, Isaac Bell traque celui qui apparaît comme le plus grand cerveau criminel de tous les temps. Lorsque celui-ci décide de riposter, Bell doit faire appel à tout son talent, non seulement pour l'emporter... mais pour en réchapper. Le chasseur qu'il était est devenu la proie…

Posté par lou2406 à 19:19 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

La civilisation des abysses de James Rollins

Lorsqu’une éclipse solaire embrase le ciel, la fin du monde semble proche. Les tremblements de terre et éruptions volcaniques se multiplient jusque sous la mer, où un ancien commandant de la Navy en mission de sauvetage, Jack Kirkland, se voit contraint de regagner la surface à bord de son sous-marin. Non loin de là, sur une île du Pacifique, le président des États-unis s’envole en catastrophe avec l’Air Force One en direction de Washington, mais ne tarde pas à s’écraser. Le gouvernement réquisitionne le sous-marin de Jack pour partir à sa recherche, mais c’est une tout autre découverte que Jack et son équipage s’apprêtent à faire. Car les séismes ont ramené à la surface les vestiges d’une civilisation perdue gisant au fond de l’océan, qui pourrait bien sauver la terre de son extinction…

Posté par lou2406 à 18:45 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :


16 décembre 2012

Le siècle, Tome 2 : L'hiver du monde de Ken Follett

Carla von Ulrich, née à Berlin d'un père allemand et d'une mère anglaise, va subir de plein fouet les affres du nazisme jusqu'à ce que, décidée à reprendre sa vie en main, elle entre en résistance... Les frères américains Woody et Chuck Dewar, chacun portant un lourd secret, empruntent deux voies différentes au moment de l'entrée en guerre des États-Unis, l'un s'engageant dans la politique à Washington, l'autre combattant dans la jungle des îles du Pacifique... Lloyd Williams, brillant étudiant et très engagé politiquement, à l'instar de ses parents, se porte volontaire pour combattre les fascistes durant la guerre civile espagnole, au prix de certains de ses idéaux... Daisy Peshkov, belle et ambitieuse jeune fille, s'éprend du mauvais garçon, le suffisant et lâche Boy Fitzherbert, avant de prendre conscience que le véritable amour n'est ni intéressé ni prévisible... Quant à Volodya, le cousin de Daisy, espion pour les renseignements russes, il va peu à peu remettre en question les agissements de son gouvernement au point que ses actes affecteront non seulement cette guerre, mais également la Guerre froide à venir.

Posté par lou2406 à 19:27 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

Congo, une histoire de David Van Reybrouck

Ce livre est l'histoire, fidèle, rigoureuse, éminemment documentée et absolument romanesque d'un pays. L'histoire d'un peuple, d'une nation, d'un fleuve sur lequel s'aventurèrent Stanley et les premiers marchands d'esclaves, les envoyés du roi des Belges, et ceux venus tracer les lignes frontalières de cette immensité géographique appelée Congo. Ainsi David Van Reybrouck retrace-t-il le destin tumultueux de ce pays, de la préhistoire à nos jours. De la colonisation à l'indépendance, il entremêle les faits historiques et le récit de ses rencontres, son livre prend alors une dimension très personnelle où l'empathie à l'égard de ses interlocuteurs est fondamentale. Parmi ces figures généreuses, le lecteur se souviendra de ces anciens qui content au jeune Belge des aventures extraordinaires remontant jusqu'à l'époque précoloniale. Alternant passages explicatifs et narratifs, David Van Reybrouck prend tour à tour sa plume d'historien, de romancier, de journaliste et d'auteur de théâtre - quatre "territoires" d'écriture - qu'il travaille avec virtuosité, passant de l'ample rigueur d'une Histoire du Congo à la sensibilité littéraire d'un grand récit de voyageur : une construction qui donne à ce livre son rythme, sa vivacité, sa singularité. Au fil du temps, il rencontre des acteurs essentiels des débuts de l'indépendance, de l'ère Mobutu et des guerres qui ont éprouvé le pays depuis l'arrivée au pouvoir des Kabila, il retrouve des victimes et des bourreaux - tel ce seigneur de guerre au Kivu - qui se confient à lui et offrent des témoignages inédits où le tragique le dispute à un comique féroce. Mais Congo, une Histoire est aussi un hymne jubilatoire à la vitalité de tout un peuple, à sa créativité musicale et artistique, à sa capacité de survie dans une économie de la débrouillardise qui, en l'absence de structures, se mondialise naturellement : alors que s'installent déjà une population chinoise venue exploiter les richesses du sous-sol, certains importateurs congolais vont aujourd'hui se fournir à Guangzhou. Le XXIe siècle sera peut-être celui de l'âge d'or du Congo... Paru à l'occasion du cinquantenaire de l'indépendance du Congo, ce grand livre a valu à son auteur le prix Ako (le Goncourt belgo-néerlandais). Véritable best-seller en V. O. (plus de 300 000 exemplaires vendus), Congo est traduit dans de nombreux pays. Pourquoi cet engouement international ? Parce que nous avons tous en Europe un passé colonial et l'histoire du Congo est le symbole même de la mainmise européenne sur l'Afrique, de ses succès, de ses excès, de ses échecs et des conséquences brûlantes de nos récentes interventions sur le continent africain.

Posté par lou2406 à 18:43 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

08 décembre 2012

Métronome : L'histoire de France au rythme du métro parisien de Lorant Deutsch

Saviez-vous que la Lutèce des origines ne se situait pas sur l'île de la Cité, mais à Nanterre ? Que les derniers combattants gaulois massacrés par les Romains reposent sous la tour Eiffel ? Que les vestiges de la première cathédrale de Paris se trouvent sous le parking d'un immeuble moderne du Ve arrondissement ? Au fil de ses découvertes, Lorànt Deutsch vous emmènera vers ce qui fut le Pont-au-Change, ancêtre de la Bourse, puis chez ce bistrotier qui entasse ses bouteilles dans une cellule de la Bastille sauvée de la destruction, et tout au long des rues où se cachent des trésors que vous ne soupçonniez pas. Une promenade captivante, où défilent les seigneurs alliés comme les princes rebelles, et tout ce qui a forgé le pays. Vous verrez s'ériger des murailles contre l'envahisseur, s'agiter l'Église, s'imposer les marchands, s'ébrouer les artistes, l'Université s'installer sur des ballots de paille place Maubert, le peuple de Paris se soulever - violent, sanglant, emblématique -, et se construire ainsi toute l'histoire de France.

Posté par lou2406 à 16:22 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

Mes conversations avec les tueurs de Stéphane Bourgoin

"Cela fait trente ans que j'interroge les serial killers. J'ai rencontré plus de soixante-dix de ces tueurs et tueuses multirécidivistes aux quatre coins de la planète. J'ai accumulé des ouvrages de criminologie, journaux de faits divers, archives de police, photos et vidéos de scènes de crimes, confessions, dessins et écrits. Dans mes livres, j'ai toujours présenté les serial killers de manière distanciée, sans porter le moindre jugement ni faire part de mon ressenti. Dans Mes conversations avec les tueurs, je désire vous faire partager l'envers du décor. Vous montrer l'épreuve physique de ces rencontres, les moments d'angoisse qui précèdent les entretiens, la peur, parfois. Vingt ans plus tard, mon corps se souvient encore de la terreur qui s'est emparée de moi lors de ma rencontre avec Gerard Schaefer, un ex-policier accusé du meurtre de 34 femmes en Floride. Dès l'instant où je me suis trouvé face à lui, j'ai eu le sentiment d'être confronté au Mal absolu. Je suis préparé, mentalement, à rencontrer ces "personnages" plus ou moins hors du commun. Mais à mon retour à Paris, je me demande parfois si ces voyages ont eu lieu. Oui, ils sont bien réels. Et incroyables."

Posté par lou2406 à 16:19 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

La décomposition des nations européennes : De l'union euro-atlantique à l'Etat mondial de Pierre Hillard

 

 

" La deuxième moitié du XXe siècle aura été fondée sur un paradoxe. Des générations d'hommes politiques ont parlé de la " construction européenne " mais il semble s'agir d'un objectif qui, comme l'horizon, s'éloigne au fur et à mesure que l'on avance. En fait, avec les années qui passent, on assiste à la déconstruction, à la destruction des nations, sans que rien ne vienne les remplacer. Et l'on peut même se demander, hypothèse encore plus terrible, mais vraisemblable, si " faire l'Europe " ne consiste pas, en fait, à détruire les nations. L'historien allemand Rudolf von Thadden l'avait dit sans prendre de gants : " Pour faire l'Europe, il faut défaire un peu la France ". La construction européenne fut fondée, dès l'origine, sur l'idée d'une renonciation à l'exercice de la souveraineté, sous prétexte que certains pays européens, l'Allemagne, en particulier, avait cédé, entre 1914 et 1945, au vertige de la puissance. On avait libéré les nations mais pour, aussitôt, les démanteler à nouveau. Confondant la puissance et la souveraineté, on s'imaginait que l'équilibre des puissances passait désormais par l'abolition des souverainetés. Comme le montre Pierre Hillard, jeune et brillant connaisseur de l'Allemagne et des affaires européennes, on a, par cette politique de gribouille, permis à des forces fascistes et impériales de revenir sur le devant de la scène. Son nouvel ouvrage est l'occasion, pour lui, d'élargir le champ de son enquête : derrière le morcellement territorial des Etats, on ne retrouve pas seulement des organisations héritières du national-socialisme et des mouvements ethno-racistes, largement décrits dans son Enquête sur le plan allemand qui va bouleverser l'Europe : on recense, en fait, de multiples courants qui, de la droite à la gauche, militent pour la destruction des nations et, quelquefois consciemment, font le jeu de la mondialisation économique et politique, qui est, en fait, le produit du basculement des Etats-Unis d'Amérique dans l'impérialisme, comme l'avouent ouvertement les idéologues du gouvernement Bush. Pierre Hillard montre comment l'atlantisme, qui n'avait plus de raison d'être après la fin de la guerre froide, est devenu l'instrument de ce " mondialisme " que prônait, dès son élection à la présidence de la République, le père de l'Europe actuelle, Valéry Giscard d'Estaing. Chercheur scrupuleux, Pierre Hillard reconstitue un certain nombre de réseaux et identifie les fondations qui, en Europe et aux Etats-Unis, s'emploient à saper les principes mêmes de la souveraineté des Etats, au nom des droits des minorités et au service du capitalisme prédateur qui caractérise notre époque, toutes ces tendances faisant le jeu de l'hégémonie américaine. Une hégémonie que Zbigniew Brzezinski décrivait, en 1997, dans un cadre spenglerien : la vocation américaine est désormais de contrôler l'Eurasie, pour réaliser l'empire occidental. C'est la logique mortifère d'une Europe carolingienne à la fois impuissante diplomatiquement et ravagée par les désordres économiques qu'engendre l'ordre américain pour détruire la seule Europe possible, celle des souverainetés pleinement exercées par des Etats nationaux, coexistant dans la paix et la prospérité. L'auteur de ce livre s'affirme de plus en plus, en effet, comme un observateur très précieux de la politique internationale. La clarté et la précision de ses analyses sont le meilleur antidote aux tours de passe-passe idéologiques dont se servent les manipulateurs de la démocratie. "

Posté par lou2406 à 16:15 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :